CONCERT ORGUE ET TROMPETTE AVEC :

  • Laurent JOCHUM : Organiste
  • Manuel SUDRIE : trompette solo

SAMEDI 29 SEPTEMBRE 20H30 – Eglise de Saulxures/Mtte

Au programme (Sous réserve de modifications)

Campbell Procession
J.S. Bach (1685-1750) Choral Schübler « Wachet auf, ruft uns die Stimme » BWV 645; Choral “Jésus, que ma joie demeure”;
Aria de la suite n°3; Aria BWV 208; Concerto d’après Vivaldi BWV 972
H. Purcell (1659-1695) Sonate en ré M
M. A. Charpentier (1643-1704) Te Deum Prélude
J. Clarke (1674-1707) trumpet volontary
G. Tartini (1692-1770) concerto en ré m
B. Marcello (1686-1739) Concerto en ré m
T. Albinoni (1671-1751) Concerto op.9 n°2
G.F. Haendel (1685-1759) Largo, Ode à la Sainte Cécile, Extraits de la Water Music
G.P. Telemann (1681-1767) 12 marches héroïques
A. Vivaldi (1678-1741) Concerto pour deux trompettes en Do Majeur
G. Manfredini (1710-1780) Concerto pour deux trompettes en Ré Majeur
F. SCHUBERT, C. GOUNOD Ave Maria

BILLETTERIE Régie Municipale Culture et Animations (Médiathèque)
10.00 € en prévente et 15.00 € sur place

Renseignements au 03 29 24 52 13

Laurent JOCHUM

Organiste Concertiste

Site      www.laurentjochum.over-blog.com 

Titulaire des grandes orgues Cavaillé-Coll de l’église Saint Jean-Baptiste de Belleville à Paris où il succède à de grands musiciens comme Pierre Vidal et de l’orgue de la chapelle du collège et lycée Saint Louis-de-Gonzague.

Après avoir étudié l’orgue dans sa ville natale auprès de Raphaëlle Garreau de Labarre, il est l’élève d’André Stricker au conservatoire de Strasbourg, puis de Louis Robilliard à Lyon, où il obtient un premier prix avec félicitations à l’unanimité du jury et un premier prix de perfectionnement. Il a également travaillé avec des professeurs comme Vincent Warnier, Jean-Charles Ablitzer,  Jean Boyer et Thierry Escaich. Il est lauréat de plusieurs concours, notamment le concours international d’orgue de Lorraine et, en 1999, le grand prix d’orgue inter-conservatoires d’Angers,  grand prix Jean-Louis Florenz, académie des beaux-arts décerné par un jury que préside Thierry Escaich. Depuis, Laurent Jochum se produit régulièrement, en récital ou avec diverses formations instrumentales et vocales, en France et à l’étranger. Il a joué notamment à de prestigieuses tribunes parisiennes (Cathédrale Notre-Dame, Saint-Etienne-du-Mont, La Madeleine, Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux, Sainte Clotilde, Saint Séverin, Saint Roch), à la Basilique Notre-Dame de Fourvière (Lyon), à Saint Thomas (Strasbourg), aux Cathédrales d’Agen, Albi, Annecy, Bordeaux, Chambéry, Gap, Langres, Montpellier, Orléans, Périgueux, Rodez, Verdun, et lors de festivals à Saint Pierre-de-Chaillot (Paris), Bordeaux, Guîtres, Saint Rémy-de-Provence, Roquevaire, Saint-Malo, Thionville, Saint Bertrand de Comminges ainsi qu’en République tchèque (Prague et Odry), en Angleterre (Guernesey), en Suisse, en Italie, en Grèce, au  Luxembourg, en Azerbaidjan, au Sultanat d’Oman, en Pologne (Cracovie, Przemyls,  Bircza), Canada (Toronto, Québec, Montréal), Etats-Unis (Washington, Boston, Cape Cod, Stamford, Burlington, Philadelphie). En 2015, une nouvelle tournée l’amène à se produire sur la côte Ouest américaine (San Diego, San Fransisco, Phoenix, Los Angeles, Sedona, …). En 2016, il s’est également produit dans la salle de l’auditorium de Lyon. Et en 2017, il se produit à nouveau au Canada et aux Etats-Unis.

Son cursus universitaire mené en parallèle à Strasbourg et à Lyon lui permet d’obtenir en 1998 le CAPES de musicologie.

Accompagnateur pendant plusieurs années des petits chanteurs de la basilique de Fourvière à Lyon, il a été dans le cadre de son service national, pianiste et organiste du Chœur de l’Armée française en 2000. Actuellement, il travaille également avec la maîtrise Saint Louis de Gonzague de Rémi Gousseau ainsi qu’avec les chœurs de Francis Bardot.

 

              Il fait également profiter de ses compétences d’organiste liturgique dans le cadre de l’Association Francilienne pour la Formation des Organistes en Liturgie et poursuit  la formation des animateurs liturgiques dans le cadre des samedis musicaux depuis cinq années.

                Il apporte  également sa contribution musicale à des œuvres caritatives, la lutte contre le cancer, terre d’enfants, … et lors de la remise des prix de civisme en 2008.

                 Servi par une excellente technique, son répertoire s’étend de la musique baroque aux grands chefs d’œuvres contemporains, en passant par la musique romantique et symphonique de XIXème siècle.

                Il a enregistré plusieurs disques avec chœurs ou en soliste.

Manuel Sudrie
Trompette solo de l’orchestre de la musique de la gendarmerie mobile et membre du quintette de cuivre
Né dans le Périgord en 1977, Manuel SUDRIE découvre la trompette à l’âge de 7 ans lors d’une animation
scolaire. Il débute son apprentissage avec Mr CLARHAUT Pascal (actuel Trompette Solo de
l’Orchestre de l’Opéra National de Paris).
Divers stages et formations d’orchestres d’harmonies lui permettent d’acquérir de solides compétences
musicales. Dès lors, il obtient en 1997 le Prix de la ville de PERIGUEUX suivit en 1999
d’une Médaille d’Or au Conservatoire National de Région de BORDEAUX avec Mr Francis
HARDY (ancien Trompette Solo de l’orchestre de l’Opéra de Paris et Soliste International).
En 2001, il poursuit ses études musicales au CNR de BOULOGNE-BILLANCOURT avec Mr
Frédéric PRESLES où il obtient un 1er Prix à l’unanimité avec les félicitations du jury.
En parallèle il effectue son service militaire durant 2 années au sein de la Musique Principale de l’Armée
de Terre, à Versailles-Satory. Cette dernière lui permettra d’effectuer des Rencontres Musicales
Internationales aux Etats-Unis, en Corée du Sud, en Suisse.
Il se perfectionne lors de sessions de stages avec :
R. DELMOTTE, F. HARDY, W. GUGGENBERGER, P. DUTOT.
En 2005, avec le quintette de cuivres « BRASS CONCEPT » il remporte le 1er Prix International de
l’UFAM, ainsi que le Prix Spécial du Jury de Saint Cosmes en Vairais.
Actuellement, Manuel SUDRIE est Trompette Solo de l’Orchestre de la Musique de la Gendarmerie
Mobile et membre du Quintette de cuivres de cette dernière.
Il se produit depuis quelques années avec Laurent JOCHUM en formation « Trompette et Orgue ».
Il est également membre du « Brass Band AEOLUS » en tant qu’Alto Mib depuis septembre 2015.
Manuel SUDRIE souhaite renouer avec le répertoire du « Trompette et Orgue » comme le fait encore
aujourd’hui son Maître Francis HARDY (1er Prix de Genève).